Stratégies de motivation pour une équipe de football avant un match difficile

Il y a des matchs que l’on peut sentir dès le départ comme étant difficiles. Mais quoiqu’il arrive, il ne faut pas laisser les joueurs être impressionnés ou débuter la rencontre de manière défaitiste. Cependant, en temps qu’entraineur, vous devez les motiver et surtout leur demander d’avoir confiance en leurs compétences. En effet, un match n’est jamais perdu ou gagné à l’avance. Voici quelques conseils de stimulation psychologique pour y arriver.

Commencez par leur parler tactique

Bien que l’entrainement physique représente une grande partie du succès de votre équipe, le facteur psychologique peut facilement inverser tout le travail réalisé.

Si vos joueurs se retrouvent en état de stress ou commencent à douter, alors il y a fort à parier qu’ils perdent de vue ce qu’ils ont appris.

C'est pour cette raison que les entraîneurs doivent aider leurs joueurs à contrôler leurs émotions avant les rencontres, que ces dernières soient difficiles ou même anodines. 


Avant de commencer un discours afin de les motiver et pour permettre aux joueurs de se visualiser dans le match, il est bon de reprendre avec les grands principes stratégiques que vous avez travaillés lors des entrainements.


Bien entendu, vous ne reverrez pas en 20 minutes d’avant match tout ce que vous avez travaillé durant la saison. Mais reprenez les grandes lignes que vous avez abordées et surtout les points primordiaux qui leur permettront d’évoluer sur le terrain.  


Refaire le point sur vos tactiques permettra aux joueurs de se focaliser sur le jeu qui les attend et de remettre leurs connaissances à plat.


De plus, ils seront concentrés sur la tactique et laisseront de côté leurs doutes émotionnels. Ils se remettront sur le but à atteindre qui est de jouer un match et tenter de marquer. 


En gardant ces objectifs à l’esprit, chaque athlète cherchera comment les appliquer. Il est important que l’entraineur lors de cette mise au point utilise les tactiques tant basées sur les points forts de l’équipe que sur les points faibles.


Attention cependant à ne pas trop regarder que les points forts de votre équipe. En effet, rajouter un surplus de confiance aux sportifs pourrait avoir l’effet inverse et les conduire directement à la défaite. Vous devez doser les charges positives et négatives. 

Le fameux discours de motivation 


Pour certains entraineurs, prononcer ce discours est un exercice particulièrement agréable. Cependant, il faut faire attention à de nombreux facteurs comme ne pas donner trop d’informations, ne pas être trop long et insuffler suffisamment de motivation pour réveiller l’équipe mais pas trop pour au final endormir les joueurs.  Le mieux est donc de faire un discours clair et bref. Un discours d’environ 5 minutes est généralement suffisant pour motiver son équipe.  


Pensez à bien structurer votre discours de motivation d’avant match et de ne pas répéter la même chose, ce qui finirait par endormir et mettre la confusion dans l’esprit des joueurs.


Faites aussi attention au ton de votre voix lorsque vous parlerez. Si vous criez, les joueurs pourraient sentir des émotions négatives voire de l’agressivité, si par contre votre ton est trop faible, cela pourrait les inciter à perdre confiance en leurs capacités. Vous devez donc lors de ce discours avoir des informations pertinentes à donner et surtout avoir un timbre neutre et de vous contrôler soyez sûr et déterminé mais pas contreproductif.   

Support visuel (ordinateur, écran, TBI, …) 


Lors de ce discours, il n’est pas rare de trouver des supports virtuels pour mieux représenter la situation dont vous parlez. Vous pouvez soit montrer des séquences de jeu de l’équipe adverse en donnant des conseils tactiques qui représentent les points forts de votre équipe, soit montrer en image les éléments moteurs de l’équipe adverse avec leur palmarès et leur récompense. Ou vous pourrez aussi utiliser votre support visuel pour remettre au clair vos propos tactiques. Vous pourrez par exemple montrer les schémas des tactiques dont vous aurez besoin, mais aussi organiser votre équipe ou encore faire des statistiques.    


Les différentes méthodes peuvent être utilisées ensemble ou séparément selon l’état psychologique de vos joueurs. Votre travail, surtout avant une rencontre sous tension est de trouver le bon dosage pour réussir à motiver votre équipe tout en stimulant leur intérêt. Ils doivent oublier leur stress et se mettre dans le match.

Retour
Autre contenu