Sport : pourquoi est-il important de bien s'hydrater !

Parmi les choses que l’on veut absolument éviter en tant qu’entraîneur, il y a bien évidemment les blessures. Pour cela, de bons échauffements, étirements, entraînements, et équipements adaptés sont importants. Mais ce que l’on peut parfois négliger, c’est une mauvaise hydratation. Pourquoi est-ce si important de boire ? Comment ce réflexe simple et sain peut-il faire la différence ? Réponse ici.

Le rôle de l’eau pendant l’effort

Boire de l’eau sert à compenser la perte d’eau et à refroidir le corps. Pendant l’effort, le corps transpire et perd de l’eau. La transpiration a un rôle très important. Elle sert à réguler la température corporelle lorsque les muscles transforment l’énergie en créant de la chaleur. L’effort est constitué de plein d’autres réactions chimiques. Lorsque les cellules musculaires utilisent des glucides stockés dans l’organisme, une partie de l’eau présente dans les muscles est libérée. L’eau joue donc également un rôle pour fournir de l’énergie dans le corps et dans les muscles sollicités. Toutes ces réactions chimiques créent des déchets, et une bonne hydratation permet de les évacuer plus facilement.


Quels sont les risques en cas de déshydratation ?

Le symptôme le plus courant de la déshydratation, c’est la crampe. Le manque de liquides entraîne une sensibilisation des terminaisons nerveuses, provoquant ainsi des contractions autour du nerf. La chaleur ou l’exercice peuvent aggraver la situation car la transpiration augmente la déshydratation de l’organisme. Mais la transpiration n’est pas composée uniquement d’eau ! Elle contient également des électrolytes, des minéraux essentiels à notre fonctionnement. En cas de carence de sodium, de calcium, de magnésium ou de potassium, ce déséquilibre provoque des crampes. La déshydratation peut également favoriser l’apparition de problèmes tendineux. Parmi les autres symptômes, le joueur peut ressentir de la fatigue, des maux de tête, des nausées, des lourdeurs dans les jambes, des essoufflements…


Comment bien s’hydrater ?

Pour ne pas se déshydrater, il ne faut pas attendre d’avoir soif. Lorsque l’on pratique une activité physique, boire régulièrement et sans attendre la sensation de soif est important. Mais attention à boire en petite quantité et régulièrement. Si la quantité d’eau absorbée est trop importante, seule une partie sera utilisée par l’organisme, le reste sera envoyé vers la vessie et pourrait provoquer des maux de ventre ou de l’inconfort pour le joueur. Le combo parfait est de boire à sa soif en journée et de boire régulièrement de petites quantités pendant l’entraînement.


N’oubliez donc pas de prévoir des réserves d’eau suffisantes pour votre équipe.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à découvrir les conseils du médecin du sport et nutritionniste Dr Menuet >

Pour en savoir plus sur les précautions à prendre pour prévenir les blessures de vos joueurs, découvrez ou redécouvrez l’article : Quels sont les facteurs de la récupération du joueur ? Comment éviter les blessures ?

Retour
Autre contenu