Quels sont les moments les plus importants d’une séance chez les jeunes ?

Véritable moment d’intensité que peut être la réception d’une ou plusieurs catégories notamment le mercredi après-midi sans une organisation sans faille. Que ce soit la gestion des vestiaires, terrain, l’éducateur doit lui aussi prendre ces paramètres en compte pour se préparer lui-même à sa performance !

Préparation de l’avant séance

Selon son organisation, une ou plusieurs équipes, un ou plusieurs éducateurs doivent avoir planifier le contenu de séance depuis le début d’année avec les grandes idées directrices. Encore trop de coachs naviguent à vue, notamment chez les plus jeunes. Et même si on est là pour du football loisirs, les B A B A ne doivent pas être négliger comme la coordination...

Le contenu de séance étant prêt et préparer en amont sur papier, (je conseille d’ailleurs fortement de prendre la séance sur un support pour qu’elle reste à dispo des coachs ou d’éventuels intervenants à la séance).

La préparation. Qui fait quoi ? Qui sort le matériel ? Qui installe sur le terrain ? Qui accueille les enfants et leurs parents ? Qui fait le pointage et conseille aux enfants de remplir leurs gourdes ? C’est là où on se fait une idée sur le professionnalisme d’un club. On peut d’ailleurs voir « des petits clubs » adopter une organisation bien plus sérieuse que certains évoluant en régional.

L’importance et la priorité est de pouvoir accueillir les enfants en étant en capacité et en nombre de le faire (éducateur et structure), c’est une idée du plan éducatif fédérale !

 

Maîtriser son contexte de séance

Après avoir pris en compte les normes de sécurité pour les pratiquants notamment rabattus les buts, évitez les zones de jeux prêts des buts à 11.

La séance doit être construite pour limiter l’attente. On doit aussi penser qu’on peut parfois être 30 voir même 40 en U11 ou U13 sur un terrain, donc l’organisation comme le travail par atelier est privilégiée !

L’idée justement d’avoir préparé et planifié ses rotations permet un gain de temps et une gestion du temps de séance.


La prise en main du groupe


Face aux éducateurs, dos au soleil ou de tout éléments qui pourraient perturber leurs attentions, annoncez brièvement les retours du week end et rapidement le plan de séance et ses objectifs. Cela doit être claire, rapide et précis, les enfants sont venus pour jouer par pour entendre un monologue de 10 minutes…


Les retours sur le jeu et les situations

 

On corrigera les exercices immédiatement car on exige une gestuelle précise. Néanmoins les jeux et situations laissent des incertitudes liées à la difficulté, la capacité de compréhension des joueurs, à l’envie…

On doit rappeler succinctement le thème de séance et on interrogera sur ce qui a été produit, les difficultés ou justement les bons mouvements.

En écoutant leurs réflexions et leurs réponses, on peut mentalement les imprégner de l’idée de jeu et qu’on attendra le week-end car c’est cela le principal objectif, répéter les situations pour les reproduire.

 

Le Retour au calme de fin de séance

 

Souvent négligé, ce moment où on fait un bilan de la séance, rappel des règles, donne les informations sur les convocations. Et bien évidemment faire participer les enfants aux matériels.

D’ailleurs si vous voulez gérer efficacement une catégorie, je vous recommande l’application SPOND, gratuit et intuitif, les coachs et les parents sont juste ravis de pouvoir être au courant en temps réel (www.spond.com).

Retour
Autre contenu