Quelles sont les idées de jeux sur les championnats professionnels Français ?

Les divisions de football professionnelles en France sont des pépinières de jeunes talents couplées à des joueurs expérimentés. Certains sont souvent de retour après une expérience étrangère plus ou moins réussie. Dans cet article, notre objectif serait d’analyser de manière synthétique l’évolution de notre football dans sa globalité.

Un football où l’utilisation du ballon vient après le maniement du ballon.

Mis à part le Paris Saint Germain et à moindre dégrée l’Olympique Lyonnais qui prône la possession ces dernières années, la majorité des clubs sont plus dans des projets de jeu basé sur le bloc équipe solide et sur le contre. Nous ne sommes pas là pour critiquer ou donner notre sentiment sur les principes de jeu mais juste pour évaluer un constat tangible sur l’évolution des joueurs professionnels en France.

 

Les centres de formation forment des athlètes de haut niveau, et après ?

La France est un pays qui forme des athlètes d’ailleurs elle est le principal vivier européen de talents. Les Mbappé, Pogba et compagnie ont été des enfants avec des capacités technique et physique très au-delà de la moyenne. Les qualités recherchées par les centres de formations. On vous apprendra peut-être que dans pas mal de clubs professionnels qui invitent les enfants en stage, les tests athlétiques font déjà un premier écrémage pour les joueurs juste bons.

Un joueur bon avec un physique moyen et des capacités athlétiques pas en rapport avec le haut niveau peut totalement oublier 90% des clubs pros…

Les clubs ne vont pas s’attarder avec des joueurs trop petits ou trop frêles. Ils vont préférer prendre un enfant avec un physique développé ou prometteur : c’est une constante notamment chez les défenseurs !

Pour les milieux, les qualités techniques de vision de jeu et d’endurance sont plus plébiscitées.

On parlera plutôt de technique et surtout de vitesse pour les attaquants !

Ils développent et donc font progresser des joueurs qui seront rapidement opérationnels pour faire exister leurs catégories U17, U19 National.

Les joueurs qui seront capables de passer le cap seront rapidement signer pros, au cas où le club pourrait les intégrer et/ou faire une vente intéressante ! Le meilleur exemple est le jeune milieu Rennais Camavinga qui a maitrisé le milieu du PSG.

 

 

La Ligue 1, La Ligue et National, toujours ces mêmes constantes, le jeu vers l’avant !

Les joueurs dans ces divisions sont tous des athlètes possédant des qualités athlétiques de haut niveau. Les projets de jeux sont globalement basés sur un bloc équipe agressif, costaud et surtout bien organisé. Jusqu’ici rien de réellement exceptionnel sauf que la place faite pour le jeu est assez réduite car ce football prône la transition rapide vers l’avant avec des joueurs très rapides en attaque et techniquement très au-dessus de la moyenne.

L’analyse d’une saison laisse apparaitre que la majorité des équipes ont tendance à privilégier lors des relances la technique du gagne terrain (jeu long - décrochage à soutient rapide au porteur à recherche de profondeur)

L’importance des coups de pieds arrêtés est également une constante élevée dans le nombre de but. Un exemple concret : Créteil lors de sa montée de National en ligue 2 et sa saison de ligue 2 avec une équipe possédant des joueurs loin d’être atypique (Cheick N’doye 1m90) (Ibrahima Seck 1m92) (Christophe Diedhou 1m90)

Le nombre de buts sur coup de pied arrêté cette année pour Créteil (+ de 20) est juste une illustration simple qu’une équipe avec des joueurs grands et athlétiques, des matchs peuvent basculer !

 

En conclusion, notre championnat est à l’image du jeu vu lors de la Coupe du Monde 2018 avec au final la victoire de la France, un bloc équipe solide et organisé, des talents individuels et des transitions rapides.

 

On ne cherche pas à jouer mais on est dans la recherche de profiter des erreurs de l’adversaire.

Créer du jeu à une probabilité plus forte de faire des erreurs et seules 2 ou 3 équipes aujourd’hui au monde sont capables de maintenir un projet de jeu basé sur la possession et la construction sur le long terme (Barcelone – Manchester city – l’équipe national d’Espagne) sans avoir la garantie du résultat !

 

Naturellement, cela a un impact direct sur le monde amateur et la méthodologie qu’on prône sur le football national, régional voir local !

Retour
Autre contenu