Pourquoi développer une mentalité de vainqueur sur le terrain et dans la vie

Jouer dans une équipe de football peut être une expérience très importante pour un enfant, car sa croissance physique et mentale est inévitablement influencée par une pratique sportive qui l’oblige à travailler en groupe pour un objectif commun. Cependant, choisir d'inscrire un enfant dans une équipe de football ne garantit pas nécessairement que cette expérience sera positive. Le type de soutien offert par les parents et l’entraîneur aux jeunes joueurs peut rendre le football amusant, enrichissant ou stressant et susciter des angoisses : c’est le sentiment que les enfants auront ensuite tendance à projeter et à faire revivre dans les situations de groupe, même à l’extérieur du terrain. L’entraîneur peut contribuer au développement d’une pratique positive et d’une mentalité de vainqueur du joueur, qui sera également utile en dehors du terrain. Voici les valeurs à transmettre aux joueurs pour développer cette mentalité positive :

1/ Avoir du succès au football ne signifie pas seulement gagner

Les enfants ont tendance à faire coïncider la victoire avec le succès et la défaite avec l’échec. S'ils gagnent un match, ils se sentent bien et méritant de faire partie de l'équipe. S'ils perdent, ils se sentent incompétents ou humiliés. Cette attitude envers la victoire peut être décourageante. Par conséquent, l’une de vos tâches les plus importantes est de redéfinir le succès en termes de performance réelle, c’est-à-dire comment l’enfant et l’ensemble de l’équipe jouent et apprennent ensemble.


2/ Gagner, c'est amusant

Ce point vous semble contredire le précédent, mais ce n’est pas le cas. Un enfant a besoin de savoir qu’il est important d’essayer (de faire l’effort) de gagner. Avoir du succès au football, c'est aussi s’améliorer et s'efforcer de donner son maximum. Vous pouvez aider à développer cette attitude de vainqueur en encourageant les enfants à faire de leur mieux pendant l'entraînement et les matchs et en récompensant leurs progrès. La volonté de gagner est importante, mais la volonté de s'entraîner pour gagner l'est encore plus.


3/ Perdre est inévitable

L'enfant doit apprendre à accepter une défaite: au lieu de trouver des excuses, il est important que chacun de vos joueurs comprenne les raisons pour lesquelles l'équipe a perdu. Ces raisons peuvent inclure une meilleure performance des adversaires, trop d'erreurs, une préparation inadéquate, etc. Essayez de créer les conditions physiques et psychologiques nécessaires à la préparation du prochain match et faites bien comprendre à vos joueur que les efforts qu’ils fournissent les aideront à faire mieux la prochaine fois.


4/ Les objectifs doivent être réalistes et les succès félicités

Comparez les performances actuelles avec les performances passées pour déterminer si et comment un enfant a progressé. Lorsque ses compétences s’améliorent, il se rend compte que l'effort est synonyme de réussite et ressent un sentiment d'accomplissement. N'oubliez pas de féliciter les efforts, et pas seulement les bonnes performances: cela incitera l'enfant à s'entraîner encore plus. Pour cela adoptez une communication positive et des encouragements « visibles », comme une tape sur l'épaule, un pouce levé ou un sourire.

Pour aller plus loin, retrouvez notre article Le développement psychologique d'un joueur de football

 

Retour
Autre contenu