Les facteurs de la planification d'entraînements ?

Quels sont les objectifs que nous recherchons lors d'un entraînement ? Si on se fixe des objectifs simples, on parlera de faire progresser l'ensemble des joueurs, de développer, de conserver les acquis et bien sûr de stimuler le potentiel (cognitif, technique, tactique et athlétique). Pour être efficace, l’entraînement doit établir une planification d’entraînement annuelle.

Développer, conserver et stimuler le potentiel individuel et d'équipe.

 

Chaque joueur qui s’entraîne de manière régulière progresse naturellement à son rythme, certains apprennent vite, d'autres demandent de la patience.

On dit qu'un unique entraînement entretient les acquis, que deux entretiennent et participent à la maximisation du potentiel et que trois font réellement progresser les joueurs.

Pour rappel, l'objectif de l’entraînement est de préparer à la compétition chez les adultes mais l’entraînement a aussi des vertus qui ne doivent pas essentiellement être redirigées vers la compétition mais sur la durée notamment chez les jeunes où entraînement et développement sont les priorités.

Les contraintes de la planification annuelle ?

 

Selon le niveau, l'âge et le rapport du joueur au football, les conditions sont rarement réunies pour faire trois entraînements semaine.

Les jeunes joueurs suivent une scolarité assez fatigante en France, entre les cours, les devoirs et bien sur le manque de disponibilité des parents rendent difficile l'objectif de progression.
Les adultes eux rentrent dans la vie active, doivent gérer la famille, les enfants, les travaux à la maison qui au final laissent peu de

temps pour les loisirs.


Au final, on se rends compte que seuls les joueurs indemnisés, très très motivés ou sous contrat peuvent s'adapter au rythme requis.
Pour l’entraîneur, les trois séances par semaine est le minimum « si on pouvait faire plus , on le ferait plus » tant l’exigence nous caractérisent et nous pousserais à travailler des détails qui font gagner et progresser (spécifique gardien, attaquant, corner ou coup

franc...).

Mais aujourd'hui, on se rends compte que les entraîneurs au moins au niveau district se contentent de deux séances semaines car on se rends compte que les séances ne seraient pas suivis... on se limite donc a deux séances et compresser le contenu.

 

La planification est donc une ligne directrice avec des objectifs mais qui est sujet à la disponibilité de son groupe.

 

Le contenu de la planification

 

Nous ne rentrerons pas dans la planification même car elle est propre à chacun néanmoins on remarque que le principe des cycles de travail sur 5 / 6 semaines sont la base, parfois plus courtes chez les jeunes.

 

Elle se compose d'un travail technique, tactique, technique, cognitif, et le vrai objectif de l’entraîneur est de structurer ces cycles de travail avec comme idée d'emmener les joueurs soit à la performance, soit au développement chez les jeunes.

On pourra également ajouter que certains facteurs non négligeable comme la récupération, la cohésion d'équipe, le développement des qualités mentales doivent être prises en compte dans la programmation, il ne faut oublier l'humain derrière le joueur.

 

Chez les adultes, l'idée principale est de mettre en œuvre les capacités de chaque joueur au service d'un collectif, d'un schéma de jeu.

 

Une planification permet simplement de ne laisser rien au hasard, une saison se prépare se construit et on remarquera rapidement si vous savez donner une direction au bateau.

 

Pour information, vous trouverez des exemples de planifications lors de vos modules de formations dans les districts, les ligues. Planifier, c'est une organisation !!

Nous avons fort a nous inspirer du modèle nord américain sur la planification et la place du sport dans la société.

 

 

Retour
  • #entrainement
  • #coach
  • #sport
Autre contenu