Le top 5 des chants de supporters

Etre supporter, c’est suivre son équipe, porter haut les valeurs et les couleurs de son club. C’est frissonner de joie lors des victoires et c’est aussi rester en cas de défaite. C’est avoir le maillot, le face painting, l’écharpe mais aussi et surtout connaitre les chants typiques à son équipe qui seront chantés dans le stade mais aussi à la maison ou dans les soirées entre amis. Mais au fait qu’elles sont les origines et les paroles les plus connues ?

  1. « Aux armes ! »

« Aux Armes, aux Armes
Aux Armes, aux Armes
Nous sommes les marseillais
Nous sommes les marseillais
Et nous allons gagner
Et nous allons gagner
Allez l'OM, allez l'OM
Allez l'OM, allez l'OM »

Toutes les équipes qui ont rencontré l’OM depuis 1984 ont eu l’immense chance d’entendre au moins une fois ce chant de supporters. Pourtant, l’histoire de cette chanson et un peu surprenante, surtout lorsque l’on connait la diversité des supporters de la ville phocéenne. En effet, cette chanson est basée initialement sur un chant Fasciste. Le président du plus vieux club de supporters marseillais, les ultras, le reconnait. 


  1. We don't care !

“No one likes us, no one likes us
No one likes us, we don’t care!
We are Millwall, super Millwall
We are Millwall from The Den!”

En français :

“ Personne ne nous aime, personne ne nous aime
Personne ne nous aime, on s’en fout !
Nous sommes Millwall, super Millwall
Nous sommes Millwall nous venons du Den ! ”


Plus connu pour ses supporters et leur violence que pour de réelles performances sur le terrain, l’équipe de Millwall a des chants d’encouragements assez inattendus. Là où les supporters lambda crient pour motiver leur équipe, eux sont ravis d’annoncer que si on les aime ou pas, c’est pareil. Visiblement, ce chant est aussi ancien que les clubs de supporters de l’équipe. D’ailleurs, à l’heure d’aujourd’hui, les hooligans de cette équipe ne se sont toujours pas calmés malheureusement.


  1. «You'll never walk alone »

When you walk through a storm,
hold your head up high,
and don't be afraid of the dark;
at the end of a storm there is a golden sky
and the sweet silver song of a lark.

Walk on through the wind,
walk on through the rain,
tho' your dreams be tossed and blown.

Walk on, walk on with hope in your heart,
and you'll never walk alone,
you'll never, ever walk alone.
Walk on, walk on with hope in your heart,
and you'll never walk alone,
you'll never, ever walk alone.

En français :

Quand tu marches sous une tempête,
Garde la tête haute,
Et n'aie pas peur de l'obscurité ;
À la fin de l'orage il y a un ciel doré
Et le doux chant argenté d'une alouette.

Marche contre le vent,
Marche contre la pluie,
Bien que tes rêves soient maltraités et soufflés.

Continue de marcher, avec l'espoir dans ton cœur,
Et tu ne marcheras jamais seul,
Tu ne marcheras plus jamais seul.
Marche, marche avec l'espoir dans ton cœur,
Et tu ne marcheras jamais seul,
Tu ne marcheras plus jamais seul.  

Cette chanson fut écrite en 1945, initialement pour une comédie musicale et fut reprise un certain nombre de fois. Cependant, c’est en 1989 que les supporters des RED, équipe de Liverpool décident d’en faire ce qui deviendra le plus grand chant de supporters de l’équipe. Il est à noter que cette chanson est utilisée depuis par de nombreux fans de football comme les Celtic Glasgow en Ecosse ou lesBorussia Dortmund en Allemagne.

 

  1. « Janot si t’es sympa »

« Janot, si t’es sympa, laisse marquer Ben Khalfallah »


Alors oui ce chant n’a eu lieu qu’une fois mais il est rentré dans la légende. Le supporter qui demande au gardien de l’équipe adversaire de le laisser marquer reste dans les annales. Plus tard, le fameux Janot commentera la situation et rassure : non il n’oubliera jamais ce moment et si son équipe avait mené au score, il l’aurait fait rien que pour le délire.


  1. « Hisser haut »

Allez l'OM, allez marseillais,

 Hissez haut, les drapeaux.

, Tous unis sous les mêmes couleurs,

Le virage reprendra en coeur,

Allez l'OM, allez marseillais,

 Hissez haut, les drapeaux.

 Tous unis sous les mêmes couleurs,

Le virage chante avec ferveur...

Finissons comme nous avons commencé avec le fameux chant des supporters marseillais qui sur la trame de Santiago ont fait depuis les années 90 vibrer les stades de toute l’Europe.


 Ah ils sont forts ces supporters ! Espérons que leur énergie continue longtemps d’amener les équipes au plus haut niveau.

Retour