Inspirez-vous de la méthodologie Pep Guardiola !
Partie ½

Pep Guardiola est l’un des plus grands entraîneurs du monde. Il est reconnu et vénéré pour le football alléchant de ses équipes et son approche créative et innovante. Barcelone, Bayern Munich ou Manchester city,… tous ont travaillé de la même manière avec la même méthodologie. Toujours dans la recherche de faire évoluer sa méthodologie, il est ouvert aux autres pratiques et n’hésite pas à s’en inspirer !

Il y a beaucoup de choses que les entraîneurs, notamment chez les plus jeunes, peuvent apprendre de ses réflexions, de son approche et de sa philosophie du football…Après avoir analysé plusieurs livres, tenté de comprendre son approche et sa méthodologie, voici ce qui ressort de ce stratège.


On joue comme on s’entraine !

« Si vous vous entraînez mal, vous jouez mal. Si vous vous entrainez comme une bête, vous jouez de la même manière. »

Si les joueurs ne s'entraînent pas sérieusement, il leur sera très difficile de répéter les efforts à haute intensité et de se concentrer au moment du match.

Pour tirer le meilleur de l'équipe, ils doivent se faire plaisir et sentir la compétition au quotidien. Rien de plus motivant pour un coach de voir les joueurs maintenir un niveau d’intensité et de jeux en toute occasion.

La compétition garantit que l'entraînement est compétitif et encourage les joueurs à travailler dur pour gagner une place dans les onze de départ.


Le dépassement de soi et le droit à l’erreur !

En tant qu’entraîneur, c’est à vous d’inspirer et d’encourager vos joueurs à tout donner, en leur faisant savoir que vous appréciez leurs efforts et que vous les encouragez à continuer dans cette voie. La confiance rend les joueurs naturellement plus performant et créatif. Avoir un discours positif va annihiler la peur de l’échec et les aider à se libérer.

Cela leur prendra peut-être du temps à maîtriser un dribble ou à améliorer leur positionnement, mais tant qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes, c'est tout ce que vous pouvez attendre au final !


Le culte de la possession du ballon, facteur positif !

Guardiola souhaite que ses joueurs conservent et progressent avec le ballon et s’efforcent de le récupérer rapidement s’ils le perdent.

On nous apprend dès le plus jeune âge que le football est un jeu d’équipe, de construction. Nous sommes dans ce concept ou au lieu de courir après, la maitrise technique permet de le conserver et de progresser parfois avec une grande patience.

Il est plus motivant de jouer en ayant le ballon la plupart du temps que de courir après et le balancer devant pour qu’ils reviennent aussi rapidement. C’est aussi une manière de voir que nos équipes de jeunes progressent et acquièrent la maturité collective.

 

L’individu dans le collectif !

Gérer une équipe de jeunes est un travail difficile et bien qu'il y ait beaucoup de choses à prendre en compte, il est important de se rappeler que les enfants avec lesquels vous travaillez ont des quotidiens très différents les uns des autres et que le foot à leurs âges ne reste qu’un plaisir de la vie.

Donnez de l’intérêt à chaque joueur. Plus vous les connaissez plus vous pouvez être en mesure de les comprendre et de parfois désamorcer ou anticiper des problèmes. Rien de plus motivant que de savoir qu’on a des liens forts avec le coach ! c’est aussi ce qui fait qu’ils donneront le maximum sur le terrain !

 

La victoire oui ! Mais avec la manière !

« Il vaut mieux mourir avec ces convictions que de vivre avec celles des autres ! »

 

La culture du résultat n’est pas la priorité. On apprend d’ailleurs plus dans l’échec, sur soi-même et son équipe, une situation qui mène à la réflexion et motive davantage à trouver des solutions.

Il est indispensable d’apprendre à vos joueurs à accepter la défaite et que par moment on tombera sur meilleur a l’instant T.

L’analyse du Mister étant tellement vaste que nous avons préféré la scinder en deux parties, rendez vous pour le prochain article sur le site www.spond.com.

Retour
Autre contenu