Football : comment gérer les différents tempéraments des enfants ?

En tant qu'entraîneur d’enfants et d’adolescents, vous faites face à différents caractères et tempéraments. Vous aurez certainement des enfants incroyablement épuisants dans l’équipe et des joueurs qui semblent presque parfaits. Néanmoins, il est important de rester neutre en tant qu'entraîneur et de ne préférer personne. Il est extrêmement important de traiter tous les enfants avec la même valeur. Peu importe le caractère du joueur ou le comportement des parents. Pour encadrer au mieux votre groupe, vous devez apprendre à vous adapter aux joueurs qui la composent. Cela passe par apprendre à connaître vos joueurs, à les écouter, à communiquer avec eux, à faire preuve de compréhension et de bienveillance. Voici quelques conseils pour gérer les différents tempéraments des enfants :

L’enfant timide

C’est un enfant qui reste généralement à l'arrière-plan et qui ose peu. Ce type de joueur mérite un peu plus d'attention. Il a besoin d’encouragements et de paroles positives. Les plaintes et les critiques peuvent avoir un effet très négatif sur lui. Cela peut véritablement dégrader sa confiance en soi et conduire, dans le pire des cas, à la peur. Il peut arriver que des enfants timides deviennent rapidement la cible d’attaques verbales et d’exclusion.

Conseils pour l'entraîneur : Encouragez ces joueurs et communiquez positivement. Pensez toujours à renforcer leur confiance en soi et à les intégrer dans l’équipe. Faites preuve de compréhension et de bienveillance.

 

Le clown

Il y a très souvent un clown dans l’équipe ! Il apporte de la bonne humeur et fait rire les entraîneurs et ses coéquipiers. Ce type de joueur est très confiant et aime être le centre d'attention. Mais malgré ces qualités positives, vous devez faire attention à ce que son comportement n’entraîne pas de perturbations pendant l’entraînement.

Conseils pour l'entraîneur : Laissez ces enfants s’exprimer et apporter une bonne ambiance au groupe. Trouvez le bon moment pour revenir au sérieux et demander aux joueurs de se concentrer. Fixez des règles claires concernant les moments de retour au calme, et ne les laissez pas intervenir de manière trop constante ou avec trop d'agitation.

 

L’enfant impulsif

C’est un enfant qui peut être incontrôlable et agressif. Ce type de joueur est très facilement irritable et peut "exploser" rapidement. Il se plaint beaucoup et agit parfois de manière irrespectueuse. Un enfant impulsif est souvent très ambitieux, ce qui provoque sa colère, par exemple, lorsqu'un adversaire lui prend le ballon. Dans la plupart des cas, au moment de la colère, même l'entraîneur peut difficilement le calmer. Mais ces joueurs ont souvent un grand cœur et une grande ambition.

Conseils pour l'entraîneur : Intervenez systématiquement en cas de mauvaise conduite et fixez des règles claires. Encouragez-les et communiquez positivement avec ces enfants. Félicitez leurs bons comportements (lorsqu’ils arrivent à contrôler leur impulsivité) et faites preuve de discipline douce.

 

 

Monsieur je-sais-tout

Cet enfant cherche de l’attention et de la reconnaissance. Il prétend déjà tout savoir, et cherche à prouver sur chaque exercice à quel point il est « formidable ». Ce type de joueur est en général très talentueux, capable d’apprendre rapidement et d’être malin. Mais cet enfant se nourrie de la reconnaissance au football des autres enfants, de l'entraîneur et des parents, ce qui le rend souvent encore plus arrogant. Ce comportement arrogant amène souvent les autres enfants à se distancer. En général, ce comportement n’est qu’un grand cri de reconnaissance de l’enfant, qu’il n’a peut-être pas dans d’autres domaines de sa vie.

Conseils pour l'entraîneur : N’entrez pas en débat avec l’enfant lorsqu’il prétend tout savoir, et ignorez ses objections. Agissez de manière cohérente et ne vous laissez pas agacer. Fixez des règles claires et des limites à ne pas dépasser.

 

L’enfant sensible

Ce type de joueur a des traits de caractère similaires à ceux de l’enfant timide. Il se place souvent à l'arrière-plan et est très délicat. Il peut se mettre à pleurer rapidement. Une parole qui le touche peut provoquer des larmes. Il reste souvent sur le sol au moindre mal et pleure de douleur jusqu'à ce que quelqu'un le réconforte.

Conseils pour l'entraîneur : Communiquez de manière positive avec ces enfants mais ne répondez pas systématiquement aux "pleurs". Boostez sa confiance et encouragez ses efforts. Faites toujours preuve de compréhension et de bienveillance.

 

L’enfant irritable

L’enfant irritable se plaint souvent et pleure fréquemment. Il se sent souvent traité injustement, ce qu'il montre et exprime clairement. De plus, ce type de joueur ne retrouve généralement pas sa concentration après sa phase de colère.

Conseils pour l'entraîneur : Ne rentrez pas en débat avec lui lorsqu’il se plaint. N'entrez pas dans son jeu et ne soyez pas irrité. Laissez-le s’exprimer, et motivez-le lorsqu’il fait des efforts.

 

Le surdoué

Ce joueur est talentueux, au-dessus de la moyenne et se démarque toujours par ses réalisations. Malgré son talent, il reste terre-à-terre, ambitieux et ne se repose pas sur ses acquis. Il est très disposé à apprendre et n'est pas distrait par les autres enfants. Ce type de joueur est souvent très populaire auprès de ses coéquipiers et de l'entraîneur.

Conseils pour l'entraîneur : Continuez à motiver ces enfants, malgré la bonne performance constante. Ne leur donnez cependant aucun statut particulier.

 

Il ne s’agit pas de coller une étiquette sur chaque enfant ou de les catégoriser. Il n’existe pas deux enfants avec les mêmes traits de caractère. Chaque entraîneur doit apprendre à connaître au mieux ses joueurs et comprendre comment les gérer.



Cet article vous a plu ? Approfondissez le sujet et découvrez notre article https://portal.spond.com/fr/content/17-fa-ons-de-devenir-un-meilleur-entra-neur-de-jeunes-joueurs

 

Retour
Autre contenu