Est-ce que l'entraînement individuel au football est plus efficace que l'entraînement en groupe ?

Le football étant un sport d’équipe, on pense naturellement qu’il est plus important de travailler avec le groupe plutôt qu’avec un individu en particulier. Cela dit, les entraineurs semblent de plus en plus penser qu’un entrainement individuel peut aider les joueurs à progresser plus vite à leur poste, alors concrètement, qu’en est-il dans la pratique ?

Deux écoles

Pour la question délicate de savoir si un entrainement individuel peut être bénéfique à un joueur lors d’un entrainement de sport d’équipe, la réponse reste, pour le domaine sportif, assez délicate et divisée. Deux écoles cohabitent avec :

  • ceux qui estiment que le sport de groupe doit justement rester en groupe et que faire des entrainements par athlète ne ferait que diviser l’équilibre de l’équipe,
  • ceux qui pensent au contraire que préparer individuellement un joueur ne peut que permettre à l’équipe d’aller de l’avant.


Ainsi, l’entraineur et ex footballeur Gibson déclare : "Les sports d'équipe doivent être entrainés dans un cadre d'équipe." Alors que Lobanovski annonce « c'est aussi l'individualité du joueur qui fait la différence ». Ce sont donc bien deux écoles qui s’affrontent sur le sujet. 


Pas encore d’études probantes sur le sujet

Bien que le sujet semble arriver au premier plan pour de plus en plus d’entraineurs, peu d’études, ou du moins peu de résultats d’études, accréditent une thèse plutôt qu’une autre. Ainsi, quelques ouvrages sont sortis sur le sujet sans vraiment apporter de réponses concrètes. Il faut aussi comprendre que les études impliquaient plus la santé des joueurs que le bienfait d’un entrainement individuel pour augmenter les performances d’une équipe. Il semble donc que la réponse se trouve plus dans les buts recherchés par l’entraineur.


Quel aspect du jeu doit être travaillé ?

Donc la seule certitude qu’il existe vraiment sur la question reste que dans une équipe, on ne peut que très rarement obtenir un niveau parfaitement homogène. De ce fait, doit-on faire travailler individuellement chaque joueur ou essayer de faire progresser le groupe ?

Il semble que cela dépend des buts à atteindre pour l’équipe. Si l’un des joueurs manque de vitesse comparé au groupe, ou manque de force physique, alors il peut être bon de lui proposer des exercices qui visent à améliorer son état physique afin qu’il revienne au niveau. Autre cas, un goal va effectivement avoir besoin d’exercices bien spécifiques à sa fonction et dans ce cas-là, l’apprentissage individuel s’impose, ou encore si vous avez un butteur particulièrement prometteur, peut-être est-il judicieux de le faire travailler par intermittence en individuel afin qu’il affine ses compétences. 


Le ressenti de l’entraineur

Au final, il semble donc que la décision doit être prise par l’entraineur selon sa connaissance de son équipe et le but qu’il souhaite obtenir. En effet, qui est mieux placé que l’entraineur pour ressentir les besoins des joueurs qu’il entraine ? En situation, selon les personnes que le coach entraine c’est bien à lui de voir ce qui peut aider son équipe à s’améliorer. Le football reste un sport d’équipe, ce qui implique qu’il s’agit de challenge collectif, même si sur une saison, un joueur peut faire la différence. L’entraineur doit donc pendre les mesures nécessaires afin que l’équipe soit « gagnante ».


Actuellement, la décision vous revient, mais la question de l’individualité des joueurs au sein d’une équipe de foot n’est pas nouvelle et de plus en plus d’études aboutissent sur le sujet. JensBangsbo a même publié un livre sur le sujet. Il y a donc fort à parier que le sujet revienne sur le premier plan rapidement avec des informations complémentaires.

Retour
Autre contenu