Entretien avec un entraîneur : Abdelhadi Ghaouati, de l'Union Sportive Eguillenne

Exclu ! Entraîneur à l'Union Sportive Eguillenne, Abdelhadi Ghaouati revient sur son parcours et vous offre quelques conseils et inspirations pour avancer serainement dans ce merveilleux milieux qu'est le football.

 

  • Bonjour Abdelhadi, peux-tu nous présenter ton parcours de footballeur et d’éducateur ?

Je n’ai commencé le football qu’à l'âge de 13 ans en club (u14) et ça malgré ma passion pour ce sport car j'étais aussi passionné de basket-ball : j’en ai d’ailleurs joué jusqu'à mes 12 ans. Suite à ma blessure (tibia-péroné) lors de ma deuxième année de football, je n'ai pas abandonné et j’ai fait toute mes classes en football jusqu'à aujourd'hui au niveau départemental. Aujourd'hui j’évolue à Aix université club de Football en Départemental : on est 3ème et on peut rêver de montée encore.

Cela fait 8 ans que je suis éducateur et ça grâce à un ami (Steve) qui m'a lancé autant que son dirigeant. Après quelques années dans ce domaine et mes expériences avec les enfants (u6/u7/u8/u9/u10 et u11), chez les pré-ados et ados (u12/u13/u14/u15) et également chez les adultes (u18/u19/u20), j'ai décidé de passer un BPJEPS sport collectifs (délivrer par le ministre des sports). Suite à l'obtention de ce dernier j'ai suivi et obtenu mon Brevet Moniteur de Football niveau UEFA (délivrer par la FFF). Cette année je suis en formation BPJEPS APT (activités pour tous) pour devenir coach sportif personnel.

 

  • Peux-tu nous présenter ton club ? nombre de licenciés – niveaux – politique etc…

L'union sportive Eguillenne est un club convivial où les valeurs du sport sont instaurées (le respect, l'engagement, le plaisir, la tolérance, la solidarité et bien d'autres). 267 est le nombre de licenciés présents dans les différentes catégories de u6 à u19 et loisir séniors. Le nouveau président Laurent Scorletti a pris la décision de ne pas engager l'équipe Sénior suite au passé qui ne reflétait pas sa philosophie et je suis d'accord avec lui car pour le bon développement de nos jeunes c'était la meilleure solution. Nos équipes évoluent au niveau départemental et 2 d'entre elles (u15 et u17) jouent la montée au niveau supérieur. On a également une équipe jeunes (u11) qui évolue au plus haut niveau à cette âge. Quant à nos u10, u12 et u13, ils évoluent en niveau 1.


  • Comment es-tu arrivé dans ce club ?

J'habitais dans la ville de ce club et comme beaucoup de jeune j'ai choisi la facilité pour des raison de transport. Finalement au fur et à mesure j'ai trouvé mon bonheur car je me sentais chez moi. Malgré que je sois parti plus jeune en tant que joueur, je suis rester fidèle en terme d'entraîneur car j'aimais la manière et les valeurs qu'on utilisait pour faire évoluer nos joueurs.


  • Devenir coach était une vocation ? Qu’est ce qui t’a donné envie de prendre cette voie (un footballer, un parent…) ? Pourquoi choisir ce monde ?

J'ai toujours admiré ce monde car ça nous envoie de l'autre côté de la barrière de joueurs à coach et cela m'a fait grandir et progresser en tant que joueur qua ça soit tactiquement ou mentalement. Comme j'ai dit plus haut, j'ai découvert le monde d'éducateur grâce à un ami (Steve) qui m'a proposé de devenir son adjoint en u11 et que je remercie du fond du cœur car il m'a beaucoup apporté et appris. Sans lui je ne sais pas si j'aurais eu cette chance et surtout je sais pas si j'aurais suivi ce parcours qui aujourd'hui fait partie de mon quotidien et de ma vie en général.

 

  • Quels sont tes objectifs au quotidien ?

Mes objectifs au quotidien sont simples ; j'aime apprendre de nouvelles choses et ça que ça soit sur le terrain ou en dehors. Je suis exigeant envers moi pour donner et proposer plus de choses aux jeunes et à mon club car je leur dois tout. J'aime transmettre tout simplement.

 

  • Tes ambitions pour tes joueurs ?

Plaisir, évolution, apprentissage et partage sont mes valeurs et mes joueurs u11 et u13 ont très bien assimilés ses aspects qui sont primordiaux pour avoir une progression et évolution continues.

 

  • Des conseils à donner aux futurs entraîneurs qui nous lisent ?

Avoir l'objectif de faire progresser leurs joueurs et ne surtout pas mettre le résultat au premier plan de leurs discours. Je pense que la plupart des entraîneurs ont un passé sportif donc qu’ils n'oublient surtout pas cette notion de plaisir qui est la base de notre passion.

Qu'ils ne fassent pas passer leurs intérêts personnels avant ceux de leurs joueurs et surtout qu’ils prennent du plaisir à vouloir faire progresser leurs groupes.

 

  • Quelles sont les qualités requises pour devenir entraîneur ?

Pour moi avant tout, il faut être passionné et motivé, et surtout avoir de la patience car les échecs vont arrivés et il faut être prêt à les affronter (gérer les parents, gérer les joueurs et surtout gérer ses propres émotions). Il faut en effet avoir un temps d'avance et en même temps savoir prendre du recul. Après la passion et l'envie de transmettre restent les qualités les plus importantes.

  • Avantages et inconvénients de ce rôle ?

Les avantages sont nombreux car pour moi apprendre et transmettre sont des valeurs humaines très importantes et ce domaine nous le permet.


Rencontrer des personnes avec qui tu crées des liens très forts et qui t’apportent beaucoup sur le plan personnel.

Voir la progression individuelle (aspects technique, aspects tactique, mental…) de mes joueurs sur le terrain : lorsqu’on devient spectateur au coup d'envoi d'une rencontre, cela me donne une véritable satisfaction personnelle. Sans oublier l'avenir qu'il y'a dans ce domaine ; faire de sa passion son travail est possible car les portes sont ouvertes aux personnes passionnées et pas seulement dans le football, je parle dans le sport en général. C'est pour cette raison que je me forme et que j'apprends sans cesse.

Les inconvénients ?? C'est une passion donc c'est un plaisir de le faire et ça malgré les bas qu'on peut rencontrer (perte de motivation, remise en question…).

 

  • Ton plus beau souvenir de football ?

Autant que joueurs c'était lors de mon premier match après mon retour de 8 mois d'absence suite à ma fracture du tibia-péroné. Je me rappelle que j'avais une peur incroyable de me refaire mal mais au premier ballon reçu j'ai eu à nouveau cette confiance perdue en moi (le plus beau jour de ma vie d’enfant Footballeur).

 

Autant qu'entraîneur, j'en ai 2 qui me resteront toujours en tête. Les 2 remontent à Avril 2014 et à Avril 2018 lors de la Champion's Cup (le plus grand rassemblement de jeunes U11 en France avec 128 équipes au total). On avait obtenu notre billet pour jouer sur la pelouse du Stade Vélodrome (le plus beau stade de France) suite aux phases qualificatives qui nous ont confronté aux meilleures équipes de la région Paca. Seulement 16 équipes sur 128 étaient présentes au Stade Vélodrome donc faire partie de ce groupe des 16 meilleurs équipes Paca et Corse est une fierté pour moi dans mon rôle.

 

  • Un coach de référence qui t'inspire au quotidien ?

MR PEP GUARDIOLA. J'ai dû regarder des milliers de vidéos sur ses entraînements, ses matchs, ses discours et pleins d'autres.


  • Comment as-tu découvert l'application Spond ?

Grâce a mon fidèle Ami Chaker Selmi qui est aussi mon adjoint depuis 4a ns. Il m’en a parlé et un jour on a téléchargé l'application. Là, on s’est dit qu'on avait fait la découverte de l'année !

 

  • Comment t’aide-t-elle au quotidien ?

Pour un coach c'est le meilleur moyen pour gagner du temps et avoir un aperçu sur l'ensemble du groupe. Tu as ta planification et les parents adhèrent à 100% car ils ont le programme du mois et ou de l'année. Cela leur permet de s'organiser aussi. Et le plus génial dans tout ça c'est qu'il y a la possibilité de voter avec des propositions de réponses (participe, ne peux pas participer, pas de réponse et même la liste d'attente).

 

  • Que peut on te souhaiter pour la suite de ta carrière ? Tes ambitions ?

De la réussite dans mes études pour obtenir mon BPJEPS et également dans mes tâches et objectifs au sein de mon club.

Je veux m'améliorer et devenir encore meilleur… après on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve.

Retour
Autre contenu