Le sport contribue au maintien de la santé

Si ce n’est plus un secret, il est toujours bon de rappeler que le sport est clairement positif pour la santé. Mais au-delà de juste permettre de se sentir bien, on constate que le sport peut rapidement devenir primordial dans le traitement de certaines maladies et fait partie d’une dynamique pour se soigner efficacement. Mais attention, tous les sports ne se valent pas face aux diverses maladies et certains sont plus efficaces que d’autres selon les cas.

Quel sport pour vaincre l’obésité ?

En France, le constat est assez impressionnant : 2 personnes sur 10 sont considérées comme obèses. Les effets de l’obésité sur le corps sont généralement très importants. Bien que souvent, on pointe notre mode de vie sédentaire et la mal bouffe comme facteurs principaux de l’obésité, on constate aussi souvent que des raisons médicales peuvent entrainer ce problème. Quelle que soit la raison de l’obésité, tout le corps médical est d’accord sur le point qu’il est nécessaire de faire du sport pour aider les patients à se sentir mieux. Bien entendu, il est important de consulter un médecin avant de se lancer dans une activité sportive mais surtout de commencer doucement. Voilà pourquoi en cas d’obésité, il est principalement conseillé de pratiquer de la natation, des exercices de cardio assez souples, de la marche et du vélo.


Peut-on faire du sport si on souffre de problèmes respiratoires ?

Pendant longtemps, le sport a été déconseillé aux asthmatiques mais aussi aux personnes souffrant de problèmes respiratoires. En effet, les allergies et l’asthme d’effort étaient mis en lumière. Cependant, après de nombreuses études, on constate aujourd’hui que les personnes souffrant de bronchite chronique ou d’asthme doivent faire du sport. Les asthmatiques sont aujourd’hui représentés dans le sport de haut niveau et sont même des valeurs sures, nous pouvons par exemple citer David Beckham pour le foot ou encore Justin Henin pour le tennis ou encore Miguel Indurian pour le cyclisme. Les conseils qui sont donnés pour pratiquer du sport lorsque l’on souffre de problèmes respiratoires sont de choisir un sport où vous réaliserez des efforts progressifs, de bien s’échauffer, d’éviter les entrainements dans des lieux humides et de toujours avoir son traitement à portée de main. Si la pratique de presque tous les sports est possible, il est cependant déconseillé de faire des sports trop endurants, de la plongée sous-marine, de l’escalade ou encore de l’équitation.


Le sport, un allié dans la lutte contre le cancer

Que ce soit pendant le traitement de la chimio ou après un cancer, les professionnels de la santé préconisent les activités sportives à leurs patients pour de nombreuses raisons. Dans un premier temps pour le moral, le fait de faire du sport permet généralement de tisser des liens sociauxce qui est bon pour le moral du patient. Dans un deuxième temps, le sport permet de garder une certaine masse musculaire et de combattre les effets de la fatigue. De plus, on constate que les patients qui pratiquent une activité physique de manière régulière minimisent les risques de récidives de la maladie. Il est conseillé de faire des sports tels que les cours de danse collectifs, des arts martiaux, de l’athlétisme, etc.


Après un AVC le sport peut aider

Après un AVC, il est conseillé de pratiquer des sports comme la marche nordique, la gym, le jogging ou encore le ski de fond. Bien entendu, toujours avec l’accord de votre médecin, il semblerait que ces sports permettent aux personnes ayant subi cette épreuve de se remettre en douceur et de se donner de nouvelles perspectives.


Faire du sport après un infarctus

Le 19 avril 2018, une étude présentéeau congrès international de cardiologie préventive en Slovénie, met en avant l’importance pour des patients ayant subi un infarctus de reprendre ou de commencer une activité sportive. Dans un premier temps, les risques de récidives seront clairement moindres si le patient fait du sport. Mais on constate aussi que pratiquer le bon sport permet d’augmenter la force de contraction du cœur, de diminuer la tension artérielle, d’améliorer la vasodilatation des artères, mais aussi de diminuer le mauvais cholestérol. Bien entendu, les sports conseillés seront de moyenne intensité comme par exemple le jogging, la natation, ou encore le ski de fond.


En cas d’arthrose

En cas d’arthrose, on constate que faire du sport permet d’entretenir ses articulations et sa santé osseuse. Cela dit, il faut bannir les sports violents ou qui impliqueraient des chocs mais non voulus. Dans le cas de l’arthrose donc, après avoir pris les renseignements auprès de votre médecin, il vous sera proposé des sports dits plus doux qu’il est recommandé de réaliser même si les douleurs sont présentées. On constate qu’il est recommandé de pratiquer des sports comme l’aquagym, le yoga, le tai chi, la marche sportive ou encore le golf.


Peu importe la maladie dont souffre une personne, le sport peut en diminuer les effets et permettre de retrouver confiance en soi. Il est important donc de voir avec un médecin ce qui est principalement recommandé. Dans les hôpitaux, que ce soit en cas de dépression ou dans le cas d’un traitement pour la maladie de parkinson, le sport est un allié important pour contrer les effets des maladies sur l’organisme.

Retour
Autre contenu