Comment devenir entraîneur sportif en France ?

Devenir un entraîneur est un rêve pour beaucoup. Mais de nombreuses questions subsistent autour de ce métier. Comment devenir entraîneur ? Y a-t-il des formations spécifiques ? Faut-il un diplôme ? Au final que faut-il savoir ?

Les qualités pour devenir entraîneur

Plus vous y pensez et plus vous vous interrogez sur le sujet. Être entraîneur vous intéresse mais vous ne savez pas comment le devenir. Avant toute chose, il faut vous demander si oui ou non vous avez les compétences nécessaires pour devenir coach.

Premièrement, un entraîneur doit savoir écouter ou du moins être à l’écoute de son équipe. L’écoute et la compréhension de son équipe sont des points particulièrement importants pour devenir coach. Ensuite il faudra faire le point sur votre leadership, un bon coach est un leader, un meneur d’hommes. La capacité technique de la discipline est aussi primordiale, on ne peut pas s’improviser entraîneur sans une vraie connaissance du jeu. Il faut aussi avoir de la patience, de la bienveillance et de la tolérance.

Si vous pensez avoir ces 4 qualités indispensables alors vous êtes peut-être déjà sans le savoir un entraîneur en devenir.


Quel diplôme est nécessaire ?

En France, il est normalement obligatoire pour devenir entraîneur de remplir l’une de ses différentes options. Soit être un ancien athlète de très haut niveau, à l’image de Didier Deschamps ou de Zinédine Zidane, soit être détenteur de diplômes comme :

  • DEJPS à comprendre le diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport ayant pour spécialité le perfectionnement sportif. Normalement atteint au niveau d’étude bac + 2, 
  • DESJEPS signifiant le diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport que l’on peut avoir avec un niveau  bac +3, 
  • Licence STAPS qui symbolise les sciences et techniques des activités physiques et sportives attribué au bac+3,
  • Master que l’on ne peut obtenir qu’avec un bac +5 spécialement conçu pour l’entraînement diplôme de l'Insep.
  • ...


Pour en savoir plus, découvrez la fiche métier de l'entraineur sportif >

 

Peut-on devenir entraîneur sans diplôme ?

Comme nous l’avons marqué précédemment, un athlète reconnu de haut niveau peut devenir sans diplôme entraîneur. Mais est-ce le seul cas ? La réponse est oui et non. Concrètement, pour devenir un coach sportif dans une équipe, si cette équipe est dans un classement, la loi française impose un diplôme. Cependant, pour devenir coach indépendant ou coach d’une équipe d’enfants, il ne vous sera demandé que votre passion du sport. Bien entendu, toute équipe qui doit participer à des tournois reconnus doit avoir un entraîneur certifié. L’entraîneur non diplômé doit donc rester sur une pratique complètement amatrice et ne peut prétendre à des sélections ou des compétitions. 


Enfin, pour exercer à titre bénévole dans une club non compétitif, un brevet fédéral délivré par une fédération sportive est suffisant.


Quelle différence entre professeur d’EPS et entraîneur ?

Certes, il y a une grosse différence entre les deux statuts. Mais il est évident aujourd’hui que nombreuses sont les personnes qui portent les doubles casquettes. En effet, de plus en plus, les enseignants deviennent des entraîneurs dans des cadres dits de périscolaire.  Cependant, les professeurs de sport en France sont des enseignants et donc n’ont pas les mêmes formations. L’implication n’est pas la même, la méthode non plus. En résumé, les enseignants et les coachs malgré leurs similitudes sur l’amour du sport n’ont absolument pas les mêmes fonctions. De plus, il est bon de rajouter qu’un enseignant est polyvalent alors que le coach reste dans sa discipline.


Bien entendu, le parcours pour devenir un entraîneur sportif ne s’arrête pas à un diplôme ou à une expérience. Le sujet est beaucoup plus vaste qu’il n’y parait. Voilà pourquoi ce métier vaut la peine que l’on s’arrête dessus. 

Retour
Autre contenu