Comment cibler son recrutement ?

Période plutôt délicate pour les clubs. Quel que soit le niveau, l’heure des premières négociations a sonné…

Entre garder les éléments cadres, anticiper les potentiels départs, intégrer les jeunes du club… constituer un groupe n’est pas une mince affaire.

1.Garder l’ossature

 

Le premier recrutement est déjà de pouvoir conserver son ossature. Avoir de la continuité et de la stabilité dans l’effectif ne peut être que bénéfique.

Pas toujours aisé quand certains sont sollicités avec les éléments du marché (fixe, primes, avantage en nature, promesse de temps de jeu, niveaux supérieurs, ambiance…).

 

2.Les jeunes du club

 

Souvent décriés par les clubs… et pourtant un réservoir de jeunes joueurs fidélisés ne demande qu’à représenter l’équipe notamment la gestion des U19.

Aucune mutation, certes un public qui doit passer un cap et souvent s’adapter à l’exigence du football sénior.

Sans aller trop vite en besogne, ils amènent de la fraîcheur et de la folie dans les groupes qui évoluent parfois peu, années après années.

 

3.Identification des profils

Connaître les besoins et les carences pour rendre l’équipe plus compétitive chaque saison est l’ambition de chaque coach.

Quelques postes sont parfois à renouveler car les joueurs terminent leur carrière, mutés ou encore blessés longue durée.

L’objectif est de connaître son réseau local, régional afin de pouvoir si besoin faire appel à des éventuelles recrues.

L’observation des matchs, les discutions entre coachs permettent de gratter quelques noms de joueurs intéressants que ce soit dans les catégories au-dessus. Au-dessus voire même en jeunes, on retrouve des exemples concrets : les jeunes qui n’ont pas forcément leurs chances à l’étage au-dessus notamment, les réserves de ligues ou nationales, les anciens qui cherchent un dernier challenge, les retours de blessures, les joueurs moins motivés…

Vos joueurs sont souvent la clé à la mise en relation avec des connaissances, des copains de longues durées…

 

Facteurs d’intégrations

 

Un des piliers du recrutement, dans le ciblage des profils. Il y a quelques questions qui peuvent vous orienter pour définir si un joueur peut être fiable et s’inscrire dans le projet du club sans parler de la performance terrain…

 

Combien a-t-il changé de fois de club ces dernières années ?

A-t-il fini ses saisons ?

A-t-il souvent été blessé ?

Est-il assidu aux entraînements ?

A-t-il est des problèmes avec ses partenaires ?

A-t-il déjà des connaissances dans l’équipe ?

Est-il un leader psychologique (vestiaires) ou naturel (terrain) ?

Quel âge a-t-il ? (Problème générationnel)

Est-il un joueur caractériel ?

 

Voici donc quelques questions à vous poser lorsque vous recruter un joueur qui peut vous permettrez d’évaluer un peu le joueur.

 

Quel est le projet du club ? (Court, moyen ou long terme)

 

Nous pouvons constater que selon les clubs, les méthodes de recrutements sont très différentes selon le projet.

 

On peut remarquer que certains groupes changent parfois de 50 à 70% chaque saison. Les coachs étant aussi de la partie, l’instabilité amène rarement des résultats à long terme et c’est pourtant assez courant de voir des effectifs être renforcé de 15 ou 20 arrivés chaque saison. La vraie question qu’il faudrait se poser, c’est pourquoi 20 joueurs ? Et pourquoi il y a-t-il eu des départs ?

 

Parfois, cette question ne répond qu’à une réponse : le choix du coach !!!

Certains arrivent avec leurs soldats et repartent aussi vite un an après.

 

On peut donc dire que les décideurs (présidents) se sont trompés sur le profil en misant sur du court terme.

 

Le recrutement des joueurs suit la même logique ; si on recrute des joueurs qui ont fait 3 clubs en 3 ans, il ne faudra pas s’étonner de les voir quitter le club en fin de saison.

 

Notre conseil ; prenez le temps de grandir, d’intégrer vos jeunes si vous le pouvez. La stabilité des effectifs est la meilleure des choses tant collectivement, qu’humainement.

 

L’exemple de l’ajax Amsterdam est le plus parlant ; pas de stars mais cependant tous vont dans la même direction avec des idées de jeux comprises et appliquées. Pas besoin forcément de starlette pour avoir une bonne équipe !!

Retour
Autre contenu