Comment améliorer sa puissance de tir ?

Il est important au football que le tireur dispose d’une puissante force de tir. En effet, même s’il n’arrive pas à marquer aussi fort que certains personnages de manga, il ne peut tout simplement pas se présenter devant le goal avec des petits tirs tout fragiles. La puissance du tir est primordiale tant pour que le ballon rentre dans les cages que pour impressionner l’équipe adverse. Voilà donc quelques conseils pour parfaire cet aspect technique plus qu’important pour les joueurs.

  1. Comment réussir à améliorer sa puissance de tir ?

Une frappe puissante n’est pas seulement une technique maitrisée mais c’est aussi une préparation physique intense. Certains disent même que certains facteurs génétiques et prédispositions feraient que certains footballeurs frappent plus fort que d’autres. Concrètement donc, si le fait de connaitre la bonne technique pour frapper fort peut aider, elle est loin de tout faire. Il faudra pour aider les joueurs améliorer leur puissance de tir et leur proposer des exercices pour se muscler. Mais d’autres paramètres seront à prendre en ligne de compte comme par exemple aider vos joueurs en leur faisant faire une évaluation de l’équilibre structurel. Il est aussi important de faire attention qu’un échauffement cohérent ait eu lieu avant de commencer une série de tir au but afin d’éviter les blessures.


  1. Quelle partie du corps doit être travaillée pour améliorer sa puissance de tir ?

Bien entendu, comme nous l’avons mentionné précédemment, travailler la technique est aussi importante que de travailler son physique pour réussir à améliorer sa puissance de tir. Mais pour se préparer efficacement, certaines parties du corps doivent être plus spécifiquement ciblées.

  • Les ischiojambiers : Les ischiojambiers sont des muscles de la cuisse. Ils font partie d’un groupe de muscles qui permettent de plier le genou et les mouvements de la hanche. Il est essentiel de les faire travailler car ils jouent un rôle primordial dans la puissance de tir.
  • L’ilio-psoas : C'est un muscle qui se situe dans la ceinture pelvienne, il est constitué du muscle grand psoas et du muscle iliaque.
  • Les quadriceps : Se situant dans la cuisse, les quadriceps sont les muscles les plus volumineux du corps et permettent de supporter une grande partie du corps.
  • Les abdominaux : Communément appelés les abdos, ils se situent entre le thorax et le haut du bassin.
  • La cheville : Il s’agit donc de l’articulation qui relie le pied et la jambe. Pour améliorer la puissance du tir et éviter les blessures, il est nécessaire de la renforcer.

 

  1. Les exercices conseillés pour améliorer sa puissance de tir

Afin d’entrainer ces zones de manière optimale, il existe plusieurs exercices dont :

  • Front squat :

Ces flexions avant des jambes sont un grand classique pour tous les sportifs et permettent de mettre l’accent sur les quadriceps ainsi que sur les abdominaux. Elles peuvent être adaptées au niveau et à la force du sportif.


  • Extensions lombaire :

Les exercices d’extensions lombairespeuvent être réalisés au sol ou sur un banc de musculation. Ce type d’exercice est particulièrement préconisé pour faire travailler les ischiojambiers.


  • Exercices de renforcement des chevilles :

Vous trouverez un grand nombre d’exercices pour muscler les chevilles sur le lien suivant. Ces exercices ont pour vocation d’éviter les nombreuses blessures que peuvent se faire les footballeurs, dont la plus courante est l’entorse.

Bien entendu, de nombreux autres exercices peuvent être effectués pour aider afin d’améliorer la puissance de tir. Cependant, il est important de mentionner que l’équilibre, les déplacements dans l’espace et la force sont aussi des données importantes. Vous pouvez par exemple conseiller à vos joueurs de pratiquer un minimum de musculation toute l’année.

Retour
Autre contenu