4 choses que vous devriez savoir avant d'entraîner des enfants

Les enfants adorent jouer, c’est dans la nature même de l’enfance. Mais la vision qu’un enfant a du « jeu » ou du « sport », est bien différente de celle de l’adulte. Pour entraîner des enfants dans les meilleures conditions et en respectant leurs attentes et évolutions, voici 4 conseils :
  1. L’avis des autres est important
    Les enfants et jeunes adolescents sont préoccupés par le regard des autres, et le sport ne fait pas exception. Quand l’enfant passe de l’enfance à l’adolescence, il est encore plus sensible à l’opinion des autres. En tant qu’entraîneur, vous devez faire attention à ne pas mettre les jeunes joueurs dans une situation embarrassante ou humiliante devant leurs coéquipiers ou autres personnes présentes. Un enfant qui se sent humilié a l’impression de décevoir les autres ou pense que les autres l’estiment « nul ». Cela peut entraîner une réelle anxiété et une perte de plaisir dans le sport.

  2. Encouragez pour performer
    Encouragez la participation de l’enfant, ses efforts, son comportement, son évolution au fil des semaines, plutôt que le résultat à la fin du match. L’enfant va alors apprendre que prendre plaisir, se dépasser et comprendre sa marge de progression est l’essence même du sport. Le coach se doit de féliciter les efforts du joueur pendant la séance, son attitude sur le terrain qu’il gagne ou qu’il perde, et l’encourager de façon positive dans son apprentissage du sport.

  3. La victoire n’est pas le but
    Passer du bon temps avec leurs amis importe plus aux enfants que les récompenses telles que les victoires et trophées. La plupart des enfants pratiquent un sport pour s’amuser, se faire des amis, apprendre de nouvelles choses, participer à des compétitions, se dépasser, et non être le premier. Si l’enfant ne s’amuse pas, il va perdre l’intérêt de jouer et peut-être même abandonner la pratique. La mission de l’entraîneur est donc de rendre l’entraînement fun et créatif, créer un environnement où les enfants peuvent apprendre en s’amusant, avec leurs amis et dans la bonne humeur ! N’hésitez pas à organiser des événements pour réunir les enfants et les parents. Des outils existent pour vous simplifier la tâche comme l’application Spond, qui facilite les échanges et l’organisation des événements. Essayez Spond maintenant ! >

  4. L’effort mène à des récompenses
    Avant l’âge de 10 ou 11 ans la plupart des enfants ne font pas le lien entre leurs efforts et leur performance. A cet âge, ils pensent simplement que certains sont plus talentueux ou plus forts que d’autres, et que cela restera toujours le cas. Ils ne comprennent pas encore qu’en grandissant, ils vont évoluer et être plus grands, plus forts, qu’ils vont être meilleurs au fur et à mesure de leur pratique. Si le coach base ses évaluations uniquement sur les capacités physiques des enfants (qui sont différentes d’un enfant à un autre) cela peut les impacter négativement. Félicitez les évolutions et progrès, et évitez de faire des comparaisons entre les joueurs.
Retour
  • #entranement
  • #sport
  • #enfant
Autre contenu