Améliorer la capacité de l'équipe à se motiver pour la compétition

La compétition est un facteur de grand stress pour une équipe car le résultat est largement mis en avant avec les enjeux qui en découlent. Les joueurs de manière individuelle et collective doivent entreprendre un routine de motivation pour se remettre toujours en question et ne pas rester sur des acquis.

La préparation individuelle

 

Chaque joueur est un élément de l'équipe. Et pour performer, ils doivent être en état d'apporter une performance individuelle physique, technique ou tactique au service du collectif.

Dans la préparation d'un match, le joueur doit être dans un état de forme optimal.

Quelques facteurs comme le repos et l'alimentation sont des facteurs de base. L'essentiel reste tout de même un socle bâtit sur la durée, la préparation athlétique, des qualités techniques et tactiques acquises depuis les plus jeunes années, développées et entretenues.

 

La mise en place d'objectifs réalisables

 

L’entraîneur est une source de motivation primordiale. Il imprime un rythme de travail quotidien permettant la mise en place de principe de jeu. Néanmoins son apport est encore plus vaste tant la dimension de l’entraîneur donne de la confiance.

Un exemple : La manière de s'exprimer de l’entraîneur donne un dynamisme d'équipe et bien généralement un aperçu des début de match. Un entraîneur « mou » et linéaire dans ses propos et dans l'oscillation de sa voix ne sera ainsi à termes plus écouté.

 

La gestion du groupe

Une concurrence saine est également bénéfique pour avoir une performance optimale sur une saison. Le manque de concurrence ou de turn over est mal perçu car les joueurs n'ont pas besoin de montrer plus.

Chaque choix doit être motivé par un choix bienveillant, un état de forme. La communication est primordiale pour l'équipe et entre joueurs.

Ex; : les absences à l’entraînement d'un titulaire en puissance entraînent un mise sur le banc de touche ou un séjour en équipe 2 au profit d'un joueur moins fort peut-être mais qui cherchera à prouver et rester dans le groupe, psychologiquement, le titulaire va devoir se reprendre et s'investir plus.

 

Le rôle des leaders

 

Une préparation OK, des objectifs OK, un super management OK, mais reste que sur le terrain, certains joueurs ont une influence importantes tant psychologique (une simple présence suffit a motiver tout le monde) qu'une influence dans le jeu importante (le Roc défensif, le milieu qui fait la dernière passe ou le buteur qui arrive toujours à faire la différence...). L'auto motivation est importante dans un groupe.

 

L'environnement


L'environnement de jeu est un facteur qui influence inconsciemment les joueurs ou même le coach. Savoir qu'on peut jouer devant 20 personnes ou 2000 personnes ne se prépare et ne s'aborde pas de la même manière.

De même que la routine d'avant match : accueillir ses joueurs, le repas collectifs d'avant match,... sont autant de facteurs qui influent sur la motivation de l'équipe et ce sentiment d'appartenance à un groupe qu'il faut faire perdurer.

 

 Par ces quelques facteurs, nous pouvons constater qu'une équipe est une grosse mécanique qui, si elle marche très bien, peut facilement s'enrayer pour des détails. Et on a pu constater que l'apport individuel a une grande incidence dans le collectif (les joueurs, le staff, le président...).

 

 

 

 

Tilbake
ANNET INNHOLD